• Lundi au vendredi : 9h - 12h et 14h - 17h
  • 03 84 62 43 52

Les PIDC

Les PIDC : polyneuropathie inflammatoire démyélinisante chronique

Il s'agit aussi d'une maladie auto immune durant laquelle le système immunitaire s'attaque à la myéline. Certains auto anticorps sont dosables mais on ne les retrouve pas toujours.

Les symptômes

Sur plus de 6 mois apparition de douleurs, crampes, fourmillements, engourdissement pouvant aller jusqu'à des zones d'anesthésie mais également faiblesse musculaire, troubles de l'équilibre.

Les troubles sont le plus souvent symétriques avec une atteinte de l'extrêmité mais aussi de l'origine des membres.

Cela peut aboutir à une paralysie des 4 membres mais de nombreuses formes atypiques existent : formes purement sensitives, d'autres surtout motrices, formes touchant uniquement l'équilibre, formes localisées.

Des atteintes des nerfs crâniens et des sphincters sont possibles.

Diagnostic

L'examen neurologique retrouve souvent une diminution des réflexes, un déficit, un trouble de la sensibilité...

L'ENMG électroneuromyogramme retrouve des anomalies de la conduction traduisant des altérations de la myéline : ralentissement des vitesses de conduction, augmentation des latences distales, blocs ou désynchronisations de la conduction, parfois une atteinte axonale associée.

La ponction lombaire retrouve souvent une augmentation du taux de protéines dans le liquide céphalo-rachidien.

Certains anticorps (anti gangliosides ou sulfatides) sont parfois retrouvés dans le sang.

Traitement

Il faut parvenir à réduire les taux d'anticorps connus ou non...

Corticoides

  • Souvent mais pas toujours efficaces, à éviter si diabète..
  • Inconvenients : prise de poids parfois, ostéoporose à combattre

Immuno suppresseurs

  • Détruisent certaines cellules fabriquant les anticorps
  • Azathioprine , mycophenate mofetil
  • Inconvénients : toxicité ? Prooncogène ?

IGIV

  • Immunoglobulines à forte doses (proteines naturelles de défense contre l'infection, leur administration à forte dose "déboussole" le système immunitaire et neutralise les anticorps)
  • Inconvénients : coût, perfusions longues, eczéma
  • Echanges plamatiques : filtrer et éliminer les anticorps, technologie lourde,  pour certains cas sévères

CLIFRANSEP

CLINique FRANComtoise de la SEP et des pathologies de la myéline

Nous sommes une association loi 1901 à but non lucratif, fondée le 05 février 2016 regroupant des patients, soignants, aidants, concernés par ces pathologies.

Contactez-nous

  • Hôpital de Jour - 37 rue Carnot - 70200 LURE
  • Groupe Hospitalier de la Haute-Saône - 2 rue Heymès - 70000 VESOUL
  • 03 84 62 43 52
  • asso.clifransep@gh70.fr

Horaires de permanence

  • Lundi 9h - 12h et 14h - 17h

  • Mardi 9h - 12h et 14h - 17h

  • Mercredi 9h - 12h et 14h - 17h

  • Jeudi 9h - 12h et 14h - 17h

  • Vendredi 9h - 12h et 14h - 17h

Ce site a été financé uniquement grâce aux fonds récoltés au cours des RANDOSEP organisées par la DENFERT Cyclisme et les CYCLOTOURISTES BELFORTAINS (Président Noël Guinchard) que nous remercions chaleureusement. Il est totalement indépendant de l’industrie pharmaceutique.

Les superbes photos de notre belle région sont dues aux talents multiples de Patrice Galmiche, aide-soignant CLIFRANSEP.

Le logo de l'association a été réalisé par Mélissa Pedretti.

Pourquoi faire ailleurs ce que l'on peut faire près de chez soi ?
Ce site est réalisé par netizis agence digitale en Haute-Saône